Page sur les nuisances

Niveau des champs magnétiques sur les humains


Nuisances électriques dans l'habitat
Partout en EUROPE, l'énergie électrique est transmise en courant alternatif triphasé à la fréquence de 50 Hz. Le transport par câbles est favorisé pour des raisons économiques.
Les lignes de très haute tension sont sépares par des distances différentes selon la puissance transportée. La couche d'air entre les lignes forme un condensateur qui emmagasine des charges créant un champ électrique, d'intensité variable selon la puissance.
L'intensité maximale d'un courant de 400 Kv à 1.50 m du sol à la verticale de la ligne (12m) est d'environ 7000V / m.
Les effets biologiques des champs élèctromagnétiques, Partout ou il existe une puissance électrique, il existe un champ électrique et un champ magnétique.
Le champ électrique résulte de la présence des charges électriques.
Le champ magnétique apparaît lorsqu'il y a passage du courant dans un conducteur
Le courant peut être alternatif, sa polarité + ou - oscille 50 fois par seconde.
Les champs électromagnétiques résultant de ce courant électrique oscillent également
Ceci engendre des phénomènes d'induction élèctrique à l'intérieur d'objets conducteurs et particulièrement sur les êtres vivants (humain,animal, végétal)Sources des champs électriques dans les ustensiles ménagers en volts par mètres mesurés à 30 cm
cuisinière électrique 4 grill élèctrique 1 30 grille pain 40 sèche cheveux 40 couverture élèctrique 250 humidificateur 40 fer à repasser 60 réfrigérateur 60 TV couleur 30 stéréo 90 percolateur 30 aspirateur 16 mixer 50 ampoule incandescente 2

Champs magnétiques générés par différents appareils électroménagers en µt ( unité TESLA )

appareils Sur l'appareil A 30 centimètres Ouvre-boîtes 1000-2000 3,5 - 30 Sèche cheveux 6 - 2000 0.01 - 7 Rasoir électrique 15 - 1500 0.08 - 9 Scie sauteuse ou circulaire 250 - 1000 1 - 25 Foreuse 400-800 2 - 3.5 Aspirateur 200 - 800 2 - 20 Mmixer 60 - 700 0.6 - 10 Lampe fluorescente de bureau 40 - 400 0.5 - 2 Broyeur 80 - 250 1 - 2 Four à micro ondes 75 - 200 4 - 8 Appareillages fluorescents 15 - 200 0.2 - 4 Cuisinière élèctrique 6 - 200 0.35 - 1 Chauffage portatif 10 - 180 0.15 - 5 Mélangeur 25 - 130 0.6 - 2 Télévision 2.5 - 50 0.04 - 2 Four élèctrique 1 - 50 0.04 - 2 Machine à laver 0.8 - 50 0.15 - 3 Fer à repasser 8 - 30 0.12 - 3 Ventilateur 2 - 30 0.03 - 4 Percolateur 1.8 - 25 0.08 - 0.15 Lave - vaisselle 3.5 - 20 0.6 - 3 Grille pain 7 - 18 0.06 - 0.7 Séchoir 0.3 - 8 0.08 - 0.3 Réfrigérateur 0.5 - 1.7 0.01 - 0.25

Intensité du champ électrique et magnétique émis par un ordinateur

Ces mesures sont prises à une distance de 30 cm
Sur le dessus Sur l'arrière De face De coté 10 à 12 V / m 13 à 15 V / m 9 à 10 V / m 15 à 17 V / m 9 à 10 mG 11 à 15 mG 6 mG 14 à 16 mG

Les champs électriques

Les champs électriques créés par les lignes électrifiées dépendent de la tension du courant.
La hauteur exigée par rapport au sol varie selon la distance entre les pylônes et selon le voltage.
Plus le voltage est important, plus la hauteur sera grande. Le danger est permanent sous les lignes électriques de THT et de HT et MT.
Tension Hauteur mini A la verticale A 30 m A 100 m 400kV 12 m 6000 V / m 2000V / m 200 V / m 220 kV 10 m 4000 V / m 400 V / m 40 V / m 60 kV 8.50 m 1100V / m 100V / m 10V / m 20 kV 6 m 250V / m 15V / m 10V / m 220 V 6 m 1.5 V / m 1 V / m -

Les champs magnétiques

Le champ magnétique créé par les lignes électriques dépend de l'intensité du courant et de l'ampérage et varie en fonction des fluctuations et des quantité de courant utilisée sur les lignes.
Il varie suivant la consommation électrique.
Tension Ampères Hauteur mini Sous le câble A 30m A 100m 400kV 2 x 2000A 12 m 30 µT 12 µT 1 µT 220 kV 2 x 660 A 10 m 20 µT 3 µT 0.3 µT 63 kV 2 x 500 A 8.50 m 10 µT 1 µT 0.1 µT 20 kV 200 A 6 m 6 µT 0.2 µT 0.02 µT 220 V 200 A 6 m 1.3 µT 0.05 µT 0.001 µT

Le champ électrique mesuré dans l'habitat est le même à l'intérieur et à l'extérieur

Influence néfastes
400kV influence néfaste jusqu'à 250 m 280kV influence néfaste jusqu'à 180 m 130kV influence néfaste jusqu'à 100 m 50kV influence néfaste jusqu'à75 m
Les antennes relais de téléphonie mobile
La téléphonie mobile est fondée sur la transmission de la voix à l'aide d'onde électromagnétique entre une base relais et le téléphone mobile ( GSM ) de l'utilisateur. Les premiers systèmes mobiles fonctionnaient en mode analogique. Les systèmes mobiles actuels fonctionnent en mode numérique : la voix est échantillonnée, numérisée et transmise sous forme de bits, puis resynthétisée au niveau de la réception.
La téléphonie mobile s'appelle téléphonie cellulaire parce qu'elle repose sur un découpage du territoire en cellule. Chaque cellule dispose d'une antenne relais. Les émetteurs-récepteurs rectangulaires qui sont présents sur les stations d'antenne-relais servent à couvrir l'ensemble de la zone de la cellule. La taille des cellules n'est pas la même sur tout le territoire.
Elle dépend :
du nombre d'utilisateurs potentiels dans la zone
de la configuration du terrain ( relief géographique, présence d'immeubles )
de la nature des constructions ( maisons, buildings, immeubles en béton )
de la localisation ( rurale, suburbaine ou urbaine ) et donc de la densité des constructions.
Ainsi, dans une zone rurale où le nombre d'abonnés est faible et le terrain relativement plat, les cellules seront plus grandes qu'en ville où le nombre d'utilisateurs est très important sur une petite zone et où l'atténuation due aux bâtiments est forte. Un opérateur devra donc tenir compte des contraintes du relief topographique et des contraintes urbanistiques pour dimensionner les cellules de son réseau.
Afin d'assurer la continuité du réseau de téléphonie mobile et de transmettre les messages de cellule à cellule, les antennes relais présentes dans chaque cellules sont reliées entre elles ainsi qu'avec une station dite de macro-cellule, soit par câble, soit par faisceaux hertziens. Dans ce dernier cas, on remarque la présence d'antennes rondes, sorte de casseroles cylindriques, dont l'axe est dirigé vers une antenne de même type située sur un pylône voisin.
Les technologies de la téléphonie sans fil évoluent sans cesse. Si les premières générations permettaient de transmettre uniquement de la voix de manière analogique, les troisième et quatrième génération permettent de véhiculer des informations de plus en plus riche : télévision, internet, vidéoconférence. Voici un aperçu de l'évolution des générations de téléphonie et des fréquences utilisées :
Génération Standard Signification Utilisation Bande de fréquence 2G GSM Global System for Mobile Communication Permet le transfert de voix ou de données umériques de faible volume 900 Mhz 2G DCS Digital Communication System Permet le transfert de voix ou de données numériques de faible volume 1800 Mhz 2,5G GPRS General Packet Radio Service Ajoute la transmission d'information découpée par paquets 900 Mhz où 1800 Mhz 2,75G EDGE Enhanced Date Rate for GSM Evolution Evolution du GPRS qui augmente le débit 900 Mhz où 1800 Mhz 3G UMTS Universal Mobile Telecommunications System Permet le transfert simultané de voix et de données numériques à haut débit 1900 Mhz où 2100 Mhz 3G+ HSDPA High Speed Downlink Packet Access Permet le transfert simultané de voix et de données numériques à haut débit 900 Mhz où 1900 Mhz où 2100 Mhz 4G WIMAX Worldwide Interoperability for Microwave Access Permet le transfert simultané de voix et de données numériques à très haut débit 3500 Mhz 5G IMT-2020 / LTE - B Long Term Evolution Advanced (LTE - B) Permet le transfert simultané de voix et de données numériques à ultra haut débit non définie
ur un même station de base ( un pylône ou le dessus d'un immeuble ), la plupart des antennes qui desservent un même réseau d'opérateur sont disposées en triangle. Chaque élément d'antenne couvre un angle de 120°. Cette disposition permet de couvrir les 360° autour de la station de base.
L'antenne possède un faisceau d'intensité d'émission plus importante au centre qu'en périphérie. On le définit généralement comme lobe principal. Les faisceaux de périphérie sont appelés lobes secondaires.
Lorsqu'un élément métallique est sous l'influence d'un lobe d'émission d'une antenne, il peut dans certains cas devis à son tour source d'émission. Il joue alors le rôle de réémetteurs passifs.
Les téléphones mobiles ( GSM, smartphone )
Jamais une technologie ne se sera imposée aussi rapidement. On compte aujourd'hui plus d'un milliard et demi d'utilisateurs de téléphones portables dans le monde. Le téléphone portable a révolutionné notre rapport aux autres et nos modes de communication.
La téléphonie mobile actuelle fonctionne sur la bande des fréquences proches des 900 Mhz, de 1800 Mhz ou de 2100 Mhz. Ce sont des hautes fréquences ( ou hyperfréquences ), autrement dit des micro-ondes. Ces ondes sont modulées en amplitudes et pulsées en basses fréquences ( 2 Hz, 8,34 Hz et 217 Mhz ). Le GSM combine donc l'utilisation de basses et de hautes fréquences.
Même lorsqu'il est en veille, autrement dit en attente d'appel, le téléphone portable fonctionne. En effet, même en stand by, il est toujours en liaison avec une antenne relais et émet et reçoit des ondes constantes et pulsées ( émises par saccades ).
Une des particularités principales des téléphones GSM vient du fait qu'ils adaptent leur puissance d'émission à celle du signal reçu. Entre d'autres termes, si votre téléphone reçoit un signal faible ( peu de barrettes sur l'écran ) cela signifie que pour être capté par l'antenne-relais la plus proche, il devra émettre un signal plus fort.
L'utilisateur d'un téléphone cellulaire est exposé principalement en champ proche, alors que la population exposée autour est située en champ lointain. Dans le cas d'exposition en champ proche, le rayonnement électromagnétique est émis directement au contact de la tête. Une grande partie de l'énergie électromagnétique générée par le portable, entre 70 et 80%, pénètre dans la tête sur une profondeur de quelques centimètres. Antenne est située dans la partie supérieure, c'est-à-dire très près de la tête, voire contre la tête.
Les téléphones sans fil ( DECT ou téléphone d'intérieur )
Aujourd'hui une grande majorité des téléphones sans fil vendus dans le commerce sont de type DECT ( Digital Enhanced Cordless Telecommunication ).
Un téléphone DECT émet jour et nuit des ondes pulsées à une fréquence de l'ordre de 1800-1900 Mhz. La station de base émet en permanence un signal à une distance d'environ 100 m qui peut varier suivant les modèles. L'émission est maximale lors des communications, tant depuis la station de base que depuis le combiné.
Les téléphones DECT n'ont pas la faculté d'adapter leur niveau de puissance en fonction de la puissance nécessaire. Par conséquent, la station de base et le combiné émettent en permanence une radiation de même niveau en cours de communication, que l'on soit à 1 m de la station de base ou à 100 m.
A titre d'exemple, voici les mesures types d'un téléphone DECT ( varient fortement suivant les modèles )
Distance Base DECT
en veille
Base DECT
en communication
Combiné DECT
en communication
1 cm 1,1 V / m 7,5 V / m 3,4 V / m 1 m 0,9 V / m 6,7 V / m 2,5 V / m 2 m 0,6 V / m 5,1 V / m 1,5 V / m 4 m 0,3 V / m 3,4 V / m 1,2 V / m 8 m 0,2 V / m 1,6 V / m 1,1 V / m
Les réseaux informatiques ( W-lan, Wifi, Wimax...)
Initialement, le label Wi-Fi correspond au nom donné à la certification de matériels répondant à une norme précise de réseau local sans fil ( WLAN ). Par abus de langage le nom de la norme se confond aujourd'hui avec le nom de la certification. Ainsi un réseau Wi-Fi est en réalité un réseau local sans fil qui répondant à la norme IEEE 802.11b. Le Wi-Fi permet de relier des ordinateurs portables, des machines de bureau et même des périphériques au moyen d'une liaison haut à débit grâce à l'utilisation d'ondes pulsées.
Les fréquence d'émission des appareils qui utilisent la technologie Wi-Fi sont de 2,4 GHz et de 5 Ghz. La puissance d'émission d'un modem Wi-Fi est de l'ordre de 30 mW ( milliwatts ).
Dans un environnement fermé (comme un bureau ou une maison) la portée est de plusieurs dizaines de mètres. Dans un environnement ouvert ( comme à l'extérieur ) la portée peut atteindre plusieurs centaines de mètres voire dans des conditions optimales plusieurs dizaines de kilomètres pour la variante WIMAX ou avec des antennes directionnelles.
Ainsi, des fournisseurs d'accès internet commencent à irriguer des zones à forte concentration d'utilisateurs ( gares, aéroports, hôtels, trains, etc. ) avec des réseaux sans fil connectés à Internet. Ces zones d'accès sont appelées hot spots.
Le Bluetooth
Le Bluetooth utilise une technologie radio courte distance afin d'établir les connexions entre les appareils électroniques. Il a été conçue dans le but de remplacer les câbles entre les ordinateurs, les imprimantes, les scanners, les claviers, les souris, les oreillettes de GSM ainsi que certains appareils photo numériques.
La bande de fréquence utilisée est de 2,4 à 2,4835 GHz. Il existe trois classes de modules radio Bluetooth sur le marché ayant des puissances différentes et donc des portées différentes :
Classe Puissance Portée 1 100 mW 100 mètres 2 2,5 mW 10 mètres 3 1 mW 1 mètre
A titre de comparaison, la puissance d'émission d'un GSM est comprise entre 10 mW et 2W. La puissance d'un combiné de téléphone sans fil DECT est de 10 mW.
Les babyphones
Les interphones bébé sont composés d'un module bébé et d'un ou plusieurs modules parents. Le module bébé, qui se pose auprès de l'enfant, est un émetteur, il émet un rayonnement électromagnétique, les modules parents sont avant tout des récepteurs. Toutefois, certains dispositifs font à la fois office d'émetteur et de récepteur. La plupart des interphones bébés n'émettent pas en continu, mais uniquement lorsque l'on atteint un certain niveau sonore, réglable sur l'appareil, dans la chambre de l'enfant. Ils n'émettent donc que lorsque le niveau sonore près de l'émetteur a atteint un niveau important, lorsque bébé pleure.
Les anciens appareils de surveillance des bébés fonctionnaient sur des fréquences analogiques de 27,4 Mhz, voire 433 Mhz. La nuisance principale provenait alors de l'alimentation électrique. En plaçant l'émetteur à plus de 2 mètres du bébé, il était protégé de toute pollution électromagnétique.
Actuellement, les babyphones présents sur le marché utilisent fréquemment la technologie DECT ( 1900 – 2400 Mhz ). Les nuisances en présence sont identiques à celles d'un téléphonie sans fil DECT qui émet en permanence une pollution électromagnétique importante.
Les fours à micro-ondes
Comme chacun sait, le four à micro-ondes est utilisé pour chauffer les aliments ainsi que les boissons. Le principe de cuisson repose sur l'agitation des molécules d'eau que contiennent les aliments à l'aides d'hyperfréquences, appelées également micro-ondes.
C'est l'ingénieur Percy Spencer, lorsqu'il travaillait à la construction de radars utilisés par les militaires, qui eu l'idée d'utiliser les micro-ondes pour cuire les aliments. En 1946, la société qui employait cet ingénieur ( Raytheon ) a breveté le procédé de cuisson par micro-ondes et en 1947 elle construisit le premier four à micro-ondes qu'elle commercialisa.
Les four micro-ondes utilisent des rayonnements électromagnétiques qui ont une fréquence de 2,450 GHz ( fréquence de vibration de l'eau ). Ils ont la particularité de faire vibrer les atomes d'hydrogène contenus dans les molécules d'eau. Cela a pour effet de provoquer leur échauffement, et donc d'échauffer le liquide ou l'aliment contenant de l'eau qui se trouve dans le four soumis à ce rayonnement électromagnétique. Pour éviter que certaines parties de l'aliment ne soient brûlées ou que d'autres restent froides il faut que les ondes atteignent tous les endroits de l'aliment. Pour ce faire, l'aliment est déposé sur un plateau tournant.
Ainsi lorsque les parois de la cavité du fours font réfléchir les ondes, celles-ci atteignent différents endroits de l'aliment mis sur le plateau tournant, ce qui assure une distribution plus ou moins homogène des ondes dans l'aliment. Le boîtier métallique du four à micro-ondes et la grille métallique de la porte retiennent la plus grande partie du rayonnement à l'intérieur du four. Une petite partie de ce rayonnement s'échappe du four sous forme de rayonnement de fuite dans ma petite expérience, je n'ai pas encore eu la chance de rencontrer de four à micro-ondes qui gardait les hyperfréquences uniquement à l'intérieur.

Page valide XHTML 1.1 RDFa W3C
Page valide CSS3 W3C